Fumée PhotoJT

"— Cigare ? demanda le maître de maison de manière purement rhétorique à son voisin et ami.

— Cela ne se refuse pas.

— Tu vas me dire ce que tu penses de ceux-ci ! Ils m’ont été conseillés par René Wiener, le relieur de la rue des Dominicains. Un amateur éclairé. C’est du tabac de Virginie ; j’en avais assez de celui du Salvador… Les feuilles, récoltées un peu avant maturité, sont séchées à feu indirect puis torréfiées en milieu humide. C’est tout le secret de la subtilité de leur arôme.

Ferdinand Jasmain alluma son cigare avec respect puis tira deux bouffées lentes mais inspirées qu’il rejeta sous forme de ronds de fumée parfaitement concentriques.

— J’ai lu l’autre jour dans le Petit Journal que le tabac, qu’il soit fumé, prisé ou chiqué, serait déconseillé par certains médecins… soupira-t-il entre deux volutes blanchâtres.

— Foutaises ! s’écria Hector Boulier. Certainement l’invention d’esprits chagrins qui voudraient encore nous supprimer les rares plaisirs que nous avons en ce bas monde. [...]

— Pas faux ! reprit Ferdinand en se calant dans son fauteuil.

— Il faut bien mourir de quelque chose, alors..."

Le boiteux du parc Sainte-Marie, page 51