11 mars 2019

Le forçat

La Pastorale des santons de mon Village : Le forçat _ Comment ça, vous ne voulez pas d’avocat ? Mais la procédure le prévoit ! Et puis, comment voulez-vous être défendu si vous n’avez pas d’avocat ?... _ A quoi bon être défendu puisque je suis déjà condamné ?… _ L’un n’empêche pas l’autre ! Et la Justice, qu’en faites-vous de la Justice ?... Oh, la Justice, il y a bien longtemps que le forçat n’y croit plus. Ni au reste, d’ailleurs. Ce n’est ni de la colère ni de la violence qu’on lit sur son... [Lire la suite]

20 février 2019

Mireille, l'humble servante

La Pastorale des santons du Village : Mireille, l'humble servante Elle ne sait pas si elle doit en sourire ou en pleurer. Elle, c’est Mireille, la petite servante du grand Saint Vincent, le Patron des vignerons. Celui qu’on fête tous les 22 du mois de janvier. Cela fait déjà de nombreuses années qu’elle vit dans l’ombre du saint homme et elle n’a pas à s’en plaindre, c’est elle qui l’a voulu. Si elle ne craignait pas un sacrilège, elle pourrait dire d’ailleurs que c’est l’homme de sa vie, mais Vincent n’est pas vraiment un homme,... [Lire la suite]
16 février 2019

L'ange bleu

La Pastorale des santons de mon Village : L’ange bleu Lorsqu’on le voit, on comprend tout de suite à qui on a affaire. À un ange. Lui, c’est l’ange bleu. Rien à voir évidemment avec le film de 1930 de Von Sternberg où la beauté provocante de Marlène Dietrich contribue à faire basculer un pauvre vieux professeur perclus de principes dans la fosse de la déchéance, non. Lui, c’est un ange, un vrai.  Un de ces anges avec un visage doux et radieux, toujours bien coiffé et pourvu de deux épaisses ailes de plumes blanches dans le... [Lire la suite]
15 février 2019

Le bon toutou

La pastorale des santons de mon village : Le bon toutou Longtemps il s’est demandé pourquoi on le traitait comme un chien. Et puis, un jour, il a compris. Il a compris qu’il était… un chien ! Au début, ça lui a fait quelque chose. Lui qui s’imaginait relever de la catégorie des êtres à part entière, la déception a été grande. Il n’était donc qu’un animal, une sorte d’être vivant de second ordre, le grand Pascal dirait une machine, un assemblage d’organes et de réactions chimiques qui, grâce à je-ne-sais quel miracle... [Lire la suite]
08 février 2019

Marius

La Pastorale des santons de mon Village : Marius Je sais, quand on est méridional et qu’on bourlingue sur les mers et les océans, s’appeler Marius n’a rien d’original. Ce n’est pas Marcel Pagnol qui me dira le contraire… Mais notre Marius à nous, c’est-à-dire celui du Village, n’a pas César pour père ni Fanny pour petite amie… Ce qui ne l’empêche pas pour autant de porter ce prénom bien de chez nous. Un prénom qui hante nos contrées ensoleillées depuis fort longtemps, peut-être même bien avant la conquête de la Gaule par le grand... [Lire la suite]
06 février 2019

Le bossu

La Pastorale des santons de mon Village : le bossu Le monde tel qu’il le voit n’est pas tout à fait le nôtre, rapport à sa silhouette cabossée. Et pourtant, c’est le même. Tout n’est qu’une question de point de vue, au sens premier du terme, parait-il. Mais lorsque l’horizon penche de biais vers l’avant, tout est différent… Et lui, le bossu du Village, il le sait. Il a fini par s’y faire, plus qu’il ne l’a accepté, mais comment refuser à Dieu la forme qu’Il a décidé de vous donner parmi les hommes ? C’est ce que sa nourrice... [Lire la suite]

03 février 2019

Le garnement

La Pastorale des santons de mon village : Le garnement _ Le petit monstre ! s’est exclamée Sœur Valère  lorsqu’elle l’a surpris. Oh le vaurien ! Mais où donc les hommes vont-ils chercher tant de dépravations ?... Et c’est ainsi qu’animée d’une colère indescriptible, elle attrapa le jeune garçon par le bras pour le conduire à travers les ruelles jusqu’à la place du Village. Sur le trajet, tout en regrettant l’institution du pilori où ce gredin aurait pu expier valablement ses fautes sous le regard à coup sûr... [Lire la suite]
02 février 2019

Annette

La Pastorale des santons de mon village : Annette Personne ne l’a prise au sérieux lorsqu’elle est sortie toute seule pour la première fois dans les rues du Village, son appareil photo autour du cou et un épais carnet sous le bras. Elle, c’est Annette, la plus jeune fille de l’apothicaire. Un drôle de numéro que cette donzelle ! Curieuse de tout et jamais peur de rien ! Toujours prête à rendre service et à traîner ses grosses chaussures de cuir dans les moindres recoins de la bourgade du moment qu’il s’y passe quelque... [Lire la suite]
31 janvier 2019

L'alpiniste

La Pastorale des santons de mon Village : L’alpiniste Toujours plus haut, toujours plus loin. Telle pourrait être la devise de celui qu’on appelle ici l’alpiniste. Il n’est pas originaire du Village mais y passe tout de même plusieurs mois par an depuis une dizaine d’années maintenant. Au début, tout le monde le regardait avec suspicion, vous savez ce que c’est, et puis à force on a fini par s’habituer à ce drôle de casse-cou dont l’ambition semble se résumer à vouloir gravir des parois ou des sommets sans cesse plus difficiles... [Lire la suite]
08 janvier 2019

Monsieur Pinceaux

La Pastorale des santons de mon village : Monsieur Pinceaux « Monsieur Pinceaux ». Ce sont les enfants qui l’ont appelé ainsi au début et, depuis, ce surnom lui est resté. Il aurait pu s’en irriter mais il trouve que cela lui va bien finalement. En tout cas, il préfère ce sobriquet à celui dont on l’affublait dans le passé : le rouquin. Comme si la couleur de ses cheveux ou de sa barbe en faisait un homme à part... Alors que « Monsieur Pinceaux », ça sonne bien et il n’y a derrière ces deux mots aucune malveillance,... [Lire la suite]