Découvrez au fil des semaines le roman "Le Coeur des écorchés" !

30 août 2019

Le Mausolée du Coeur !

Voilà... Avec cet épilogue se termine la publication sur mon blog de l'intégralité du roman "Le Coeur des écorchés" auquel il me plaît de redonner aujourd'hui son nom originel : "Le Mausolée du Coeur" ! Des dizaines de chapitres, des milliers et des milliers de mots pour raviver le souvenir éteint de l'écrivain Henry Bataille et pour révéler le lien méconnu qui unit dans l'ombre le Transi de Ligier Richier à Bar-le-Duc (Meuse) au trésor de l'abbé Saunière à Rennes-le-Château (Aude). J'espère que vous aurez pris autant de plaisir... [Lire la suite]

30 août 2019

Épilogue

    Épilogue   Mimose Corbière fut retrouvée pendue dans sa cellule. Thomas Lherbier aussi. Troublantes coïncidences… Henry Lhéritier, le concierge de la rue de l’Université, constata avec satisfaction que la pérégrination estivale de Victoire et de Richard s’était déroulée à merveille, ignorant évidemment tout de leur tragique mésaventure. La sérénité retrouvée au sein du couple, désormais intacte et pure comme au premier jour, se renforça rapidement au travers d’embellies professionnelles notoires, pour l’un... [Lire la suite]
29 août 2019

Chapitre 55 Le Mausolée du Cœur

  Chapitre 55 Le Mausolée du Cœur     Dans une splendeur grandiose et dépouillée, il était là, devant eux, protégé par une haute et épaisse grille de fer forgé ornée de palmettes dorées. Surplombant un soubassement maçonné aux armes de Lorraine et de Bar sur lequel reposait la somptueuse dalle de marbre ayant appartenu jadis à la sépulture des Ducs, la dépouille de René de Chalon semblait s’extraire comme par magie d’un manteau d’hermine peint il y a plus de deux siècles déjà par Varembel. Au-dessus, un blason... [Lire la suite]
28 août 2019

Chapitre 54 Délirant Festival RenaissanceS (2/2)

    Chapitre 54 Délirant Festival RenaissanceS (2/2)   Ils atteignirent Bar-le-Duc en fin d’après-midi. Leur séjour n’avait pas vocation à perdurer puisqu’ils devaient repartir dès le lendemain pour Paris. Ils s’attendaient naturellement à découvrir une localité de province, semblable à tant d’autres “avec ses souvenirs un peu minces, d’où y’a pas beaucoup d’trains qui partent” pour reprendre les paroles d’une chanson d’Eric Frasiak, mais quelle ne fut pas leur surprise en arrivant dans une ville en pleine... [Lire la suite]
27 août 2019

Chapitre 54 Délirant Festival RenaissanceS (1/2)

    Chapitre 54 Délirant Festival RenaissanceS (1/2)   Faut-il frôler à ce point la mort pour apprécier - enfin - le miracle chaque jour renouvelé de la vie ? Le souvenir même de leurs disputes passées s’était envolé, comme emporté par une rafale soudaine de ce vent occitan qu’on appelle le cers. Bien sûr, ils étaient encore sous le choc des éprouvantes péripéties qu’ils venaient de traverser mais ils se rendaient compte qu’il n’y avait pas de plus grande richesse que celle d’être vivant. Et amoureux. Un rayon... [Lire la suite]
26 août 2019

Chapitre 53 Faust de bazar !

  Chapitre 53 Faust de bazar !   Nator fourrageait convulsivement ses ongles démesurés dans les poils crasseux et enchevêtrés de sa toque quand l’arrivée impromptue d’un véhicule le fit sursauter. Il venait à peine de se lever et d’attraper sa canne-serpent quand la porte de la pièce où il se trouvait s’ouvrit violement. Oswald apparut dans l’embrasure de l’entrée, tel un spectre menaçant. Autant il n’avait jamais craint Hilario, Jay ou Diego, les sbires de Maximilien Lamort-Lecrabe, alias le Chef, autant l’homme de... [Lire la suite]

25 août 2019

Chapitre 52 Le voile se déchire… (3/3)

    Chapitre 52 Le voile se déchire… (3/3)   Lorsque le libraire de Couiza enjoignit Richard de dire adieu à sa compagne, ce dernier ferma les yeux du plus fort qu’il put et serra sa mâchoire à s’en faire éclater les dents. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine. Un dixième de seconde plus tard, il entendit la déflagration du coup de feu fatal. Une décharge d’une violence inouïe foudroya son cerveau : il était mort… Un instant plus tard, toujours sous le choc de cette sidération, il réalisa qu’il était... [Lire la suite]
23 août 2019

Chapitre 52 Le voile se déchire… (2/3)

  Chapitre 52 Le voile se déchire… (2/3)   — La curiosité vous ronge toujours autant à ce que je vois ! Je vais vous répondre : au départ, l’abbé Bigou ne connaissait pas l’existence du trésor. C’est Marie de Nègre d’Ablès, peu de jours avant sa mort, qui la lui a révélée sous le secret de la confession. L’absence d’héritier à la longue lignée des Hautpoul de Blanchefort l’y contraignant. Quand la Révolution a éclaté, le curé de Rennes-le-Château s’est mis en tête que cette cachette séculaire était en danger. L’imbécile... [Lire la suite]
21 août 2019

Chapitre 52 Le voile se déchire… (1/3)

  Chapitre 52 Le voile se déchire… (1/3)   — J’appartiens à une confrérie occitane chargée de veiller sur le trésor depuis des siècles et des siècles. C’est une croix que nous portons dans le plus grand secret, de générations en générations. Charles, lui aussi, aurait dû prendre la relève à son tour ; je l’y préparais peu à peu mais par votre faute… Bernard de Cosneil resta silencieux pendant de longues secondes, une grimace de haine sur le visage. — Bigou et Saunière ont failli nous perdre, reprit-il, mais ils n’y... [Lire la suite]
20 août 2019

Chapitre 51 La tombe de Bataille

Chapitre 51 La tombe de Bataille   Dès l’aube, les jeunes époux fendirent l’air frais des Corbières sur leur destrier pétaradant. À l’arrière sur la moto, Victoire entourait de ses bras la taille de son mari. Elle le serrait très fort, non seulement pour éviter de tomber mais aussi et surtout pour sentir sa présence contre elle. Un indéfectible sentiment les unissait à nouveau. Ils prirent à peine le temps de s’arrêter dans un petit café de village pour avaler deux cafés et des croissants frais avant d’atteindre leur... [Lire la suite]