25 janvier 2013

Discours de remise du Prix Georges Sadler de l'Académie de Stanislas en 2009

Discours prononcé en 2009 à l'occasion de la remise du Prix Georges Sadler de l'Académie de Stanislas : SÉANCE PUBLIQUE ET SOLENNELLE DU 25 JANVIER 2009 —  – Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Nancy  PRIX LITTERAIRES —  –  Rapport sur le Prix Georges Sadler par Monsieur le Professeur Jean Lanher —  – " La commission des Prix littéraires de l’Académie de Stanislas, qui s’est réunie le 19 décembre 2008, a attribué le prix lorrain Georges Sadler à Monsieur Jérôme Thirolle pour son ouvrage... [Lire la suite]

15 août 2012

Prix National Lions de Littérature 2012-2013

Belle nouvelle : le Boiteux du parc Sainte-Marie figure parmi les trois romans régionaux retenus pour le Prix National Lions de Littérature 2012-2013. A suivre donc... Pour plus de précisions : http://www.lions-france.org/est/humanisme_action_culturelle-2017.html    
25 avril 2012

Julie-Victoire Daubié et la médaille de Fontenoy-le-Château

Médaille de la Ville de Fontenoy-le-Château qui m'avait été remise en 2002 par Madame le maire à l'occasion du Prix François Matenet (voir rubrique "Récompenses et autres oeuvres", article du 14 septembre 2002). Cette belle médaille célèbre la mémoire de Julie-Victoire Daubié (1824-1874), connue pour avoir été la première femme bachelière de France. Une pionnière qui a ouvert la voie à une égalité qui peine encore parfois de nos jours à s'imposer comme elle le devrait...         Pour en savoir... [Lire la suite]
25 septembre 2003

Festival Polarkrim 2003

Ma nouvelle policière, Peer Gynt, a remporté le concours du Festival Polarkrim d'Oslo (Norvège) en 2003. Elle a été publiée dans la revue L'Ours Polar :   Les premières lignes de Peer Gynt : "Je déteste les portes qui grincent. Je les ai toujours détestées. Et ce matin là encore plus que d’habitude. *   *   * Je mis une bonne demi heure pour gagner le quartier de Stron, l’un des plus huppés de la ville. Je relus rapidement les notes griffonnées au dos d’un ancien ticket de parking: «  Villa des... [Lire la suite]
25 novembre 2002

Concours poésie 2002

3ème prix au concours de poésie du Foyer Saint-Raphaël (2002)  
Posté par jerome_thirolle à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 septembre 2002

Prix François Matenet

Le Prix François Matenet est venu récompenser le 14 septembre 2002 mon conte, La Héronnière. Remise le même jour de la médaille de la ville de Fontenoy-le-Château (88) par Madame le Maire ainsi qu'un superbe diplôme calligraphié en présence de l'écrivain Gilles Laporte (non présent sur la photo) Article de la Liberté de l'Est du 16 septembre 2002 : Les premières lignes de La Héronnière : "La lune était voilée ce soir là. La haute bâtisse se détachait sans peine dans la pénombre de la campagne environnante. La nuit était... [Lire la suite]
10 juillet 2002

La dédicace de Michel Tournier pour l'Ile Solitude

En 2002, j'avais adressé L'île Solitude à Michel Tournier, lui expliquant que je l'avais écrite, en toute humilité, en hommage à son Robinson. Il m'a fait le grand honneur de m'envoyer en retour son nouveau livre à l'époque, Journal extime (La Musardine, 2002), "enluminé" d'une dédicace que je n'oublierai pas...
30 juin 2002

Les nouveaux Robinson...

L'aventure a commencé en 2002 avec la publication d'un premier texte, L'île Solitude, dans un recueil de nouvelles éditées dans le cadre d'un concours lancé par le village du livre de Fontenoy-la-Joute (54)...   Lecture publique d'un extrait de chaque texte le 30 juin 2002... ... et un article de l'Est Républicain pour finir, le lendemain (1er juillet 2002) :
Posté par jerome_thirolle à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2002

Les premières lignes de l'Ile Solitude...

  Prologue  C’est sûrement cela la mort ! Ou du moins quelque chose d’approchant. A vrai dire, les forces me quittent peu à peu. Combien de temps pourrai-je encore écrire ? Et à quoi bon poursuivre la rédaction d’un journal que personne ne lira jamais ? De toute façon, Vendredi et moi n’attendons plus rien. Sauf la délivrance … Je m’appelle Robinson, naufragé depuis fort longtemps sur cette île désolée. En guise de salut, voici ce qui m’est arrivé … *   *   *  Les flots déchaînés... [Lire la suite]