21 janvier 2019

Souvenir de 2013...

  Antinouilh, de Jean Agone - Les livres de Jérôme ThirolleQuand je me suis réveillé ce matin-là, plus rien n'était comme avant... En apparence, tout était pareil. Au début, je ne m'étais rendu compte de rien.http://leslivresdejt.canalblog.com  
Posté par jerome_thirolle à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2019

Chapitre 32 La treizième Lame

Chapitre 32 La treizième Lame Au même moment, retiré à l’abri de ses ouvrages poussiéreux et de son bric-à-brac ésotérique, Nator transgressait une règle absolue : tirer les cartes à la nuit tombée. Il le savait et en éprouvait un mal-être profond. Attendre le lendemain lui était cependant impossible. Le trésor était là, à portée de main, tout près. Il le sentait. Il ne pouvait que braver l’interdiction. On n’interroge les arcanes ni quand le temps est orageux, ni quand le jour s’en est allé. C’est la loi du genre. Ne perce pas les... [Lire la suite]
09 janvier 2019

Chapitre 31 L’horizon s’assombrit

Chapitre 31 L’horizon s’assombrit Allongé sur le lit de sa chambre d’hôtel, Richard somnolait. Il entrouvrait de temps à autre les yeux, histoire de vérifier que le lustre du plafond n’avait pas changé de place, puis retombait irrémédiablement dans la léthargie poisseuse qui l’engluait. Jamais une de leurs disputes n’avait eu de telles conséquences dans le passé ! Mon Dieu qu’il regrettait de s’être emporté ce matin-là. Elle ne faisait rien de mal après tout. Juste quelques recherches sur cet ancêtre qu’il s’était découvert un peu... [Lire la suite]
08 janvier 2019

Monsieur Pinceaux

La Pastorale des santons de mon village : Monsieur Pinceaux « Monsieur Pinceaux ». Ce sont les enfants qui l’ont appelé ainsi au début et, depuis, ce surnom lui est resté. Il aurait pu s’en irriter mais il trouve que cela lui va bien finalement. En tout cas, il préfère ce sobriquet à celui dont on l’affublait dans le passé : le rouquin. Comme si la couleur de ses cheveux ou de sa barbe en faisait un homme à part... Alors que « Monsieur Pinceaux », ça sonne bien et il n’y a derrière ces deux mots aucune malveillance,... [Lire la suite]
07 janvier 2019

Le bon moine

La Pastorale des santons de mon village : Le bon moine C’est au bruit de sa crosse battant le pavé qu’on le reconnaît. Pas une crosse d’évêque, bien sûr, mais plutôt un long bâton à l’extrémité recourbée comme ceux des pèlerins qui traversent le pays de lieux en lieux à la recherche d’une spiritualité qui semble leur échapper, au fur et à mesure qu’ils avancent. Comme l’horizon… Les mauvaises langues diront que c’est aussi à son embonpoint mal sanglé dans sa robe de bure qu’on le reconnaît. Car celui qu’on appelle ici « le... [Lire la suite]
05 janvier 2019

Chapitre 30 La faire parler…

Chapitre 30 La faire parler… La BMW X5 Security emprunta le petit chemin à faible allure et s’arrêta à proximité du bâtiment. Une véritable forteresse roulante dont chaque détail avait été pensé à grands renforts d’options aussi performantes que coûteuses. D’aspect semblable à un classique 4 X 4 à roues motrices, la X5 Security s’en distinguait cependant par toute une série d’innovations dont l’objectif affirmé était de protéger coûte que coûte ses occupants : pneus antidéjantage autoporteurs avec flans renforcés et roue interne en... [Lire la suite]

04 janvier 2019

Le cornac et son éléphant

La Pastorale des santons de mon village : le cornac et son éléphant Ce qui frappe au premier abord, c’est son sourire. Un sourire permanent, naturel et spontané qui dit la joie de vivre et le bonheur d’aller à la rencontre de l’Autre. Si peu en phase avec les mines fermées des habitants du Village… En même temps, l’hiver est présent et le temps qu’il fait ne prédispose pas à l’extériorisation des épanchements intérieurs. Là non plus, à le voir, on ne dirait pas que la saison n’est pas celle des beaux jours. Il faut dire qu’il est... [Lire la suite]
04 janvier 2019

Chapitre 29 Pique-nuit

Chapitre 29 Pique-nuit Seul dans sa chambre, allongé sur son lit, Richard Louvrier était perdu dans ses pensées. Trop épuisé pour dormir et trop agité pour se reposer. Le regard fixé sur une photographie de Victoire posée sur le chevet, il contemplait celle dont l’absence désormais lui avait fait prendre conscience à quel point il l’aimait. On ouvre les yeux toujours trop tard ! À voir son sourire pétillant de vie et ses mèches rousses, il en ressentait un immense pincement au cœur. L’angoisse sourde qui s’était installée... [Lire la suite]
03 janvier 2019

Chapitre 28 Retour sur le passé

Chapitre 28 Retour sur le passé   Lettre de Henry Bataille à Yvonne Sarcey (1869-1950, fille du critique dramatique et journaliste Francisque Sarcey qui tint une chronique théâtrale dans le journal Le Temps de 1867 à 1899 et amie de Henry Bataille).   Paris, 31 décembre 1890 Ma bonne amie, Chère Yvonne, ô très chère Yvonne, que le temps me parait long depuis notre dernière rencontre ! L’implacable hiver a déjà recouvert de son blanc manteau la rieuse nature que nous parcourûmes le coeur léger à la fin de l’été et je... [Lire la suite]
31 décembre 2018

Le cimetière

La Pastorale des santons de mon village : le cimetière Ne me demandez pas où se trouve le cimetière du Village, je n’en sais rien. Une vieille croix camarguaise en indique peut-être le chemin, là-bas, au-delà des dernières bâtisses vers la colline des Morts, mais rien n’est moins sûr. Car ici, dans le Village, on ne parle jamais de celles et ceux « qui ne sont plus ». On ne les oublie pas pour autant à mon avis, non, mais les regards se tournent davantage vers les vivants. Il n’y a donc peut-être que cette croix de fer... [Lire la suite]