18 mars 2019

Chapitre 40 Dans la tourmente révolutionnaire

  Chapitre 40 Dans la tourmente révolutionnaire Est de la France, 1790-1793 Un vent de liberté incontrôlable soufflait sur le pays. Le royaume tout entier s’abandonnait à la déraison d’une folie contagieuse où violence et férocité se disputaient le rôle d’émonctoire collectif. Les représentants de la Nation, assemblés à Paris, prirent assez vite conscience que le plus grand danger résidait moins dans le réveil d’une monarchie vacillante que dans le risque de chaos qui menaçait en tous lieux. Il fallait un retour à l’ordre,... [Lire la suite]

15 mars 2019

Chapitre 39 Des idées d’onze heures du soir

Chapitre 39 Des idées d’onze heures du soir Château de Vivières, 1912 Les yeux mi-clos, Henry Bataille avait rapproché son fauteuil de l’immense cheminée sculptée qui occupait la partie centrale du salon bleu de son château de Vivières. C’était là, aux confins de la forêt de Villers-Cotterêts, qu’il venait se réfugier chaque fois qu’il fuyait Paris. Moins tant pour échapper à l’ère insouciante et frivole de la capitale que pour y trouver le calme nécessaire à l’écriture. La chaleur de l’âtre lui procurait avec artifice la... [Lire la suite]
12 mars 2019

Chapitre 38 Le pendentif

  Chapitre 38 Le pendentif Alors que les premiers rayons du soleil ravivaient de leur caresse mordorée les toitures assoupies du village, Richard émergeait péniblement d’une nuit qui passait sans conviction le relais au jour. Il était en nage. Les heures s’étaient écoulées sans qu’il ne parvienne à trouver vraiment le sommeil malgré la fatigue. Et plus le temps passait, plus l’horizon lui paraissait s’assombrir. Il flottait désormais entre deux eaux, comme un poisson moribond dans une rivière sans oxygène. Ses pensées... [Lire la suite]
11 mars 2019

Le forçat

La Pastorale des santons de mon Village : Le forçat _ Comment ça, vous ne voulez pas d’avocat ? Mais la procédure le prévoit ! Et puis, comment voulez-vous être défendu si vous n’avez pas d’avocat ?... _ A quoi bon être défendu puisque je suis déjà condamné ?… _ L’un n’empêche pas l’autre ! Et la Justice, qu’en faites-vous de la Justice ?... Oh, la Justice, il y a bien longtemps que le forçat n’y croit plus. Ni au reste, d’ailleurs. Ce n’est ni de la colère ni de la violence qu’on lit sur son... [Lire la suite]
28 février 2019

Chapitre 37 La foudre épiscopale

  Chapitre 37 La foudre épiscopale Evêché de Carcassonne, vers 1906-1907 Le valet attendit d’avoir raccompagné les deux soldats que l’évêque venait de recevoir en audience dans son cabinet de travail pour introduire à sa demande insistante le vicaire général. Installé dans un haut fauteuil de velours vert à deux pas de l’immense cheminée de marbre brèche où flambaient vigoureusement quelques bûches bien épaisses, Paul-Félix Beuvain de Beauséjour parcourait du regard un rapport manuscrit rédigé par celui qui entrait à... [Lire la suite]
21 février 2019

Chapitre 36 Des rats ! (3/3)

Chapitre 36 Des rats ! (3/3) Victoire pédalait depuis quinze ou vingt minutes maintenant. Un court laps de temps qui lui paraissait pourtant une éternité. Elle essayait de mobiliser le peu d’énergie qui lui restait pour avancer. Le plus loin possible. Avancer sans s’arrêter. Elle était épuisée, affamée et elle avait froid. Elle ne savait pas où elle allait mais elle fuyait dans le noir à travers des chemins caillouteux, des talus et des terrains accidentés qui achevaient de lui briser les reins. Elle filait, en aveugle,... [Lire la suite]

20 février 2019

Le boiteux du parc Sainte-Marie - Le Coeur des écorchés

  Le boiteux du parc Sainte-Marie et Le Coeur des écorchés n'étant plus présents dans les circuits de distribution, vous pouvez me contacter par messagerie (rubrique "contactez l'auteur" en haut à gauche) si vous souhaitez en acquérir un exemplaire. Dédicace personnalisée sur demande. Gratuite, évidemment...  
20 février 2019

Chapitre 36 Des rats ! (2/3)

Chapitre 36 Des rats ! (2/3) Comme une bête traquée, elle se hasarda dans un couloir puis dans l’enfilade des pièces du rez-de-chaussée, affolée à l’idée de tomber nez à nez avec Jabbah. Dans sa fuite éperdue, elle aperçut son sac à main, son téléphone et sa montre posés sur un meuble bas. Elle glissa le tout dans le sac et s’enfuit aussi vite qu’elle put. Trouvant enfin la porte principale, elle sortit. Il faisait nuit. Elle se mit à longer le mur en courant mais trébucha sur quelque chose. Elle ne voyait rien avec... [Lire la suite]
19 février 2019

Chapitre 36 Des rats ! (1/3)

Chapitre 36 Des rats ! (1/3) Dans la torpeur glacée de son enfermement, et malgré la peur, Victoire restait attentive au moindre mouvement, au moindre bruit. Peu après la tombée de la nuit, elle entendit des voix, des claquements de portières puis un premier bruit de moteur. Quelques minutes plus tard, un second véhicule démarra avant de s’éloigner. Instinctivement, elle comprit qu’il ne devait plus rester grand monde à l’étage. Tout s’enchaîna dans son esprit en un éclair. La fenêtre de tir comme disent les artilleurs était... [Lire la suite]
15 février 2019

Le bon toutou

La pastorale des santons de mon village : Le bon toutou Longtemps il s’est demandé pourquoi on le traitait comme un chien. Et puis, un jour, il a compris. Il a compris qu’il était… un chien ! Au début, ça lui a fait quelque chose. Lui qui s’imaginait relever de la catégorie des êtres à part entière, la déception a été grande. Il n’était donc qu’un animal, une sorte d’être vivant de second ordre, le grand Pascal dirait une machine, un assemblage d’organes et de réactions chimiques qui, grâce à je-ne-sais quel miracle... [Lire la suite]