08 janvier 2019

Monsieur Pinceaux

La Pastorale des santons de mon village : Monsieur Pinceaux « Monsieur Pinceaux ». Ce sont les enfants qui l’ont appelé ainsi au début et, depuis, ce surnom lui est resté. Il aurait pu s’en irriter mais il trouve que cela lui va bien finalement. En tout cas, il préfère ce sobriquet à celui dont on l’affublait dans le passé : le rouquin. Comme si la couleur de ses cheveux ou de sa barbe en faisait un homme à part... Alors que « Monsieur Pinceaux », ça sonne bien et il n’y a derrière ces deux mots aucune malveillance,... [Lire la suite]

07 janvier 2019

Le bon moine

La Pastorale des santons de mon village : Le bon moine C’est au bruit de sa crosse battant le pavé qu’on le reconnaît. Pas une crosse d’évêque, bien sûr, mais plutôt un long bâton à l’extrémité recourbée comme ceux des pèlerins qui traversent le pays de lieux en lieux à la recherche d’une spiritualité qui semble leur échapper, au fur et à mesure qu’ils avancent. Comme l’horizon… Les mauvaises langues diront que c’est aussi à son embonpoint mal sanglé dans sa robe de bure qu’on le reconnaît. Car celui qu’on appelle ici « le... [Lire la suite]
04 janvier 2019

Le cornac et son éléphant

La Pastorale des santons de mon village : le cornac et son éléphant Ce qui frappe au premier abord, c’est son sourire. Un sourire permanent, naturel et spontané qui dit la joie de vivre et le bonheur d’aller à la rencontre de l’Autre. Si peu en phase avec les mines fermées des habitants du Village… En même temps, l’hiver est présent et le temps qu’il fait ne prédispose pas à l’extériorisation des épanchements intérieurs. Là non plus, à le voir, on ne dirait pas que la saison n’est pas celle des beaux jours. Il faut dire qu’il est... [Lire la suite]
31 décembre 2018

Le cimetière

La Pastorale des santons de mon village : le cimetière Ne me demandez pas où se trouve le cimetière du Village, je n’en sais rien. Une vieille croix camarguaise en indique peut-être le chemin, là-bas, au-delà des dernières bâtisses vers la colline des Morts, mais rien n’est moins sûr. Car ici, dans le Village, on ne parle jamais de celles et ceux « qui ne sont plus ». On ne les oublie pas pour autant à mon avis, non, mais les regards se tournent davantage vers les vivants. Il n’y a donc peut-être que cette croix de fer... [Lire la suite]
24 décembre 2018

L'ancien Poilu

La Pastorale des santons de mon village : L’ancien Poilu Il est beau dans son uniforme impeccable l’ancien Poilu du village. Le seul qui ait survécu à la Grande Boucherie. Mais c’est loin déjà tout cela… Loin, loin… pour tout le monde mais pas pour lui ! Il n’en parle jamais, mais il se souvient. Et même s’il finissait par oublier, son corps, lui, s’en souviendrait encore longtemps. Tout son être en est marqué, imprégné, meurtri. Un peu comme ces fossiles qu’on tient en main et qui nous font croire que c’est l’animal... [Lire la suite]
23 décembre 2018

Le Père Tic-Tac

La Pastorale des santons de mon village : Le Père Tic-Tac Lorsque vous croiserez le Père Tic-Tac dans le village, vous le verrez certainement une lanterne dans une main et une grosse montre à chaîne dans l’autre, n’en soyez pas étonnés. Je ne dirai pas que l’exactitude est son métier car il ne travaille plus depuis plusieurs années mais elle est plutôt son obsession. Une exigence de tous les instants qui fait de lui le gardien du Temps des villageois. Le carillon de l’église se met à sonner, il vérifie l’heure qu’il est sur sa... [Lire la suite]

23 décembre 2018

La jeunette et le berger

La Pastorale des santons de mon village : La jeunette et le berger «  Y’a que les méchants qui y voient à mal ! » s’écrie-t-il souvent lorsqu’il sort du café du village chaque dimanche matin. Lui, c’est le berger du vieux mas, là-haut sur le petit mamelon qui forme colline à la sortie du chemin du Levant. Même que l’instituteur dit que cette « pr-ô-éminence » avec son accent d’ailleurs est peut-être une très ancienne tombe et qu’il faudra un jour y entamer des fouilles de reconnaissance. Mais le vieux... [Lire la suite]
22 décembre 2018

Barbosa

La Pastorale des santons de mon village : Barbosa «  Voleur de poule, voleur de poule », tout de suite les grands mots ! Disons que j’ai peut-être emprunté ce volatile que la Providence a jeté dans mes filets, c’est tout… Barbosa n’a pas son pareil pour justifier…l’injustifiable. C’est un brave homme pourtant, toujours prêt à rendre service. Mais il a un défaut, celui de délester son prochain. Pour se nourrir. Jamais plus. Juste le strict nécessaire. Mais un nécessaire qui, faute d’argent, passe par le vol du bien... [Lire la suite]
22 décembre 2018

Louison

La Pastorale des santons de mon village : Louison Il l’attendait près de la fontaine, elle en est certaine. Il l’attendait… Les circonstances les avaient mis tous deux trop souvent sur les mêmes chemins ces derniers temps pour y voir le seul passage du hasard. Louison n’était pas fille à s’inventer des histoires mais elle n’était pas bête non plus. Sans rien en connaître, elle savait pourtant déjà presque tout de la perfidie des hommes. Question d’observation. Oh, bien sûr, elle n’était qu’un être de peu d’importance dans le... [Lire la suite]
21 décembre 2018

"Ils étaient trois petits enfants…"

La Pastorale des santons de mon village : "Ils étaient trois petits enfants…" Et ça y est, ça va encore recommencer ! On va aller glaner aux champs, la nuit va tomber, le boucher va nous héberger et… couic ! Dans le saloir.  Saint Nicolas va se pointer et rebelote, nous voilà reconstitués ! Jusqu’à la prochaine fois… Brrr, brrr… En plus, on gèle dans notre baquet ! On serait encore en été, ça irait mais là, au plus froid de l’année, non c’est pas une vie ça ! Et croyez nous, Messieurs dames, c’est... [Lire la suite]