25 juillet 2015

Epilogue...

Épilogue Le jour où elle renaîtra de ses cendres, la Fabrique entraînera de nouveau dans son sillage la longue cohorte des hommes et des femmes qui ont contribué à écrire l’une des plus belles pages de l’histoire artistique et industrielle française…   *  *  *   Voilà, j'en ai terminé avec cette mise en ligne sous forme de feuilleton des Doigts d'or d'Elise. J'espère que la vie de cette jeune femme moderne et courageuse vous a plu et qu'elle vous a fait découvrir ou redécouvrir un monde qui est en train... [Lire la suite]

04 juillet 2015

Chapitre 33 Le grand voyage

Chapitre 33 Le grand voyage UN MATIN, EN CONSTATANT que la « doyenne » de la maison ne s’était pas levée pour prendre le petit déjeuner comme à l’accoutumée, Angèle eut un pressentiment qui lui glaça les sangs. Quand Charles et elle pénétrèrent dans sa chambre après avoir frappé à la porte sans obtenir de réponse, ils la découvrirent assise dans un fauteuil le visage légèrement incliné sur la poitrine. Elle tenait encore entre ses mains l’ouvrage qu’elle lisait juste avant sa mort : Le Rouge et le Noir. L’exemplaire de... [Lire la suite]
22 juin 2015

Chapitre 32 Les derniers jours d'Elise

Chapitre 32 Les derniers jours d'Élise ÉLISE AVAIT ENFIN TROUVÉ la sérénité. Elle plaignait en conséquence ceux qui craignaient la mort et ceux qui l'appelaient de tous leurs vœux dans l'attente de la délivrance ultime. Elle avait vécu, elle allait mourir. Les choses n'étaient pas plus compliquées... Avec Joséphine, elles évoquaient rarement leur passé de peur de raviver les profondes blessures que le temps avait recouvertes d'une fine couche d'oubli. Adèle et Yvon s'étaient mariés à leur tour, à peu d'années d'intervalle,... [Lire la suite]
18 juin 2015

Chapitre 31 La fin d'une dynastie

  Chapitre 31 La fin d’une dynastie «C’ÉTAIT IL Y A SI LONGTEMPS... » La nuit tombait déjà et je n’avais pas vu le temps passer, assis à côté de celle qui n’était plus pour moi une vieille femme inconnue mais plus simplement Élise, l’ancienne modéliste de la ganterie de Chaumont. « En vous racontant tout cela, jeune homme, reprit-elle, je me demande si je ressuscite ceux que j’ai aimés ou si je les enterre une seconde fois... Et puis, je vous ennuie avec toutes mes histoires. – Ne croyez pas cela, Madame ! Les livres que... [Lire la suite]
06 juin 2015

Chapitre 30 Elise et ses deux hommes

  Élise et ses deux hommes À la joie, succéda le temps des comptes. Des règlements de comptes aussi. Plusieurs mois durant, les nouveaux vainqueurs procédèrent à des arrestations et rendirent des jugements qui aboutirent parfois à des exécutions. Des femmes et des hommes furent déférés devant la Cour spéciale de justice. On aurait pu penser retrouver Marie-Uranie Barboint de Maugier du côté des accusés mais elle siégeait du côté des... juges ! Elle avait en effet rejoint les rangs des FFI dès le départ de l’occupant.... [Lire la suite]
29 mai 2015

Chapitre 29 Les heures sombres de l'Occupation

Chapitre 29 Les heures sombres de l’Occupation LE QUARTIER GÉNÉRAL ALLEMAND s’installa à proximité de la Fabrique, dans la grande bâtisse construite à la fin du siècle dernier que tous les habitants de la ville appelaient « la Gloriette ». Si la présence quotidienne des habits vert-de-gris dans les rues devenait insupportable pour certains, elle était bien accueillie par d’autres, heureusement moins nombreux. Au premier rang desquels Marie-Uranie Barboint de Maugier qui ne voyait pas d’un mauvais œil le retour de l’ordre moral... [Lire la suite]

21 mai 2015

Chapitre 28 La succession

  Chapitre 28 La succession LE 10 NOVEMBRE 1938, à 9 h 05 très exactement, Mustafa Kemal Atatürk mourait sous les hauts plafonds du palais Dolmabahçe à Istanbul. Au même moment, avenue Carnot, Jules Trefandhéry fermait les yeux pour toujours, entouré de l’affection des siens... * * * Dire que toute la ville était en deuil n’était pas exagéré. D’autant qu’une grande partie de la population vivait directement ou indirectement de la ganterie. Nombreux furent celles et ceux qui versèrent des larmes en songeant à ce patron... [Lire la suite]
07 mai 2015

Chapitre 27 L’ours du square Lebon

  ENTRE DEUX CONSULTATIONS, Paul grimpait souvent l’escalier en courant pour regagner l’étage où Élise se reposait. La plupart du temps, il n’osait pas la déranger et se contentait de la regarder. Ce jour-là, Arsène s’était assoupi sur sa mère, la tête enfouie dans le creux de son bras. Ses petits doigts tressaillaient parfois, animés de mouvements légers mais désordonnés. Il était plongé dans le sommeil profond qui suivait la tétée du matin. Paul observait avec attendrissement son épouse, le regard penché vers son enfant,... [Lire la suite]
19 avril 2015

Chapitre 26 La disparition d'Auguste

Chapitre 26 La disparition d’Auguste À BIENTÔT QUATRE-VINGTS ANS, Auguste Fontaine était fatigué. Il était fier cependant de la journée qu’il venait de passer à la Fabrique car, après de longues heures de labeur passées en compagnie des contremaîtres de la teinturerie, il était parvenu à mettre au point une nouvelle gamme de couleurs pour la collection à venir. Il s’était adjoint pour l’occasion les services de deux botanistes et d’un chimiste qui l’y avaient aidé : fustet – arbrisseau de la famille des anacardiacées – et gaude –... [Lire la suite]
10 avril 2015

Chapitre 25 Les retrouvailles

Chapitre 25 Les retrouvailles    « Tant d’années perdues, tant d’années perdues !… » répétait Elise sans discontinuer. Auguste acquiesçait du regard, en silence. « Pourquoi ? Pourquoi a-t-elle fait tout cela ? implorait-elle en tournant son visage en larmes vers le ciel. – Je ne sais pas vous répondre, Élise. Jamais je n’aurais imaginé une telle forfaiture. Rien ne laissait supposer qu’elle se soit ainsi immiscée dans votre relation naissante. Mais je comprends mieux maintenant certaines des réactions de Paul ! ... [Lire la suite]