18 mars 2019

Chapitre 40 Dans la tourmente révolutionnaire

  Chapitre 40 Dans la tourmente révolutionnaire Est de la France, 1790-1793 Un vent de liberté incontrôlable soufflait sur le pays. Le royaume tout entier s’abandonnait à la déraison d’une folie contagieuse où violence et férocité se disputaient le rôle d’émonctoire collectif. Les représentants de la Nation, assemblés à Paris, prirent assez vite conscience que le plus grand danger résidait moins dans le réveil d’une monarchie vacillante que dans le risque de chaos qui menaçait en tous lieux. Il fallait un retour à l’ordre,... [Lire la suite]

15 mars 2019

Chapitre 39 Des idées d’onze heures du soir

Chapitre 39 Des idées d’onze heures du soir Château de Vivières, 1912 Les yeux mi-clos, Henry Bataille avait rapproché son fauteuil de l’immense cheminée sculptée qui occupait la partie centrale du salon bleu de son château de Vivières. C’était là, aux confins de la forêt de Villers-Cotterêts, qu’il venait se réfugier chaque fois qu’il fuyait Paris. Moins tant pour échapper à l’ère insouciante et frivole de la capitale que pour y trouver le calme nécessaire à l’écriture. La chaleur de l’âtre lui procurait avec artifice la... [Lire la suite]
12 mars 2019

Chapitre 38 Le pendentif

  Chapitre 38 Le pendentif Alors que les premiers rayons du soleil ravivaient de leur caresse mordorée les toitures assoupies du village, Richard émergeait péniblement d’une nuit qui passait sans conviction le relais au jour. Il était en nage. Les heures s’étaient écoulées sans qu’il ne parvienne à trouver vraiment le sommeil malgré la fatigue. Et plus le temps passait, plus l’horizon lui paraissait s’assombrir. Il flottait désormais entre deux eaux, comme un poisson moribond dans une rivière sans oxygène. Ses pensées... [Lire la suite]
19 février 2019

Chapitre 36 Des rats ! (1/3)

Chapitre 36 Des rats ! (1/3) Dans la torpeur glacée de son enfermement, et malgré la peur, Victoire restait attentive au moindre mouvement, au moindre bruit. Peu après la tombée de la nuit, elle entendit des voix, des claquements de portières puis un premier bruit de moteur. Quelques minutes plus tard, un second véhicule démarra avant de s’éloigner. Instinctivement, elle comprit qu’il ne devait plus rester grand monde à l’étage. Tout s’enchaîna dans son esprit en un éclair. La fenêtre de tir comme disent les artilleurs était... [Lire la suite]
08 février 2019

Chapitre 35 La dernière chance (5/6)

Chapitre 35 La dernière chance (5/6) Ils quittèrent le cachot en entraînant avec difficulté Jabbah qui ne lâchait plus du regard sa promise. À l’étage, Bernard de Cosneil glissa le pendentif de Victoire dans une enveloppe et le tendit à Mimose. — Fais parvenir ce bijou à son mari ! — J’irai à Couiza à la nuit tombée. Je laisserai ma voiture près du pont et je m’y rendrai à pied. — Et tu t’y prendras comment ? fit Charles qui regrettait une fois encore de laisser la vie sauve à cette jeune Parisienne dont la présence... [Lire la suite]
07 février 2019

Chapitre 35 La dernière chance (4/6)

Chapitre 35 La dernière chance (4/6) Quelques minutes plus tard, une silhouette effrayante occupa presque toute l’embrasure de la porte. Un métis de très grande taille, le crâne hérissé de dreadlocks en tous sens, fit son apparition, offrant le spectacle repoussant d’un sourire totalement édenté entre deux grognements gutturaux. Le visage barré d’une longue cicatrice ourlée de petites excroissances de chair difformes et une oreille en partie arrachée, Jabbah agitait ses mains en direction de Victoire tout en regardant avec... [Lire la suite]

06 février 2019

Chapitre 35 La dernière chance (3/6)

Chapitre 35 La dernière chance (3/6)   À l’instant où Jay et Diego passaient le portail de la propriété du Chef, Mimose Corbière retrouvait de son côté Charles et Bernard de Cosneil. — Alors ? fit le libraire — Je l’ai ! répondit Mimose, le visage illuminé d’un sourire vainqueur. — Donne ! Bernard de Cosneil déchira l’enveloppe d’un mouvement violent et en sortit la lettre de Richard. — L’imbécile ! s’écria-t-il en froissant rageusement le papier. Elle a menti la garce, elle va le payer ! Charles comprit à la réaction... [Lire la suite]
11 janvier 2019

Chapitre 32 La treizième Lame

Chapitre 32 La treizième Lame Au même moment, retiré à l’abri de ses ouvrages poussiéreux et de son bric-à-brac ésotérique, Nator transgressait une règle absolue : tirer les cartes à la nuit tombée. Il le savait et en éprouvait un mal-être profond. Attendre le lendemain lui était cependant impossible. Le trésor était là, à portée de main, tout près. Il le sentait. Il ne pouvait que braver l’interdiction. On n’interroge les arcanes ni quand le temps est orageux, ni quand le jour s’en est allé. C’est la loi du genre. Ne perce pas les... [Lire la suite]
05 janvier 2019

Chapitre 30 La faire parler…

Chapitre 30 La faire parler… La BMW X5 Security emprunta le petit chemin à faible allure et s’arrêta à proximité du bâtiment. Une véritable forteresse roulante dont chaque détail avait été pensé à grands renforts d’options aussi performantes que coûteuses. D’aspect semblable à un classique 4 X 4 à roues motrices, la X5 Security s’en distinguait cependant par toute une série d’innovations dont l’objectif affirmé était de protéger coûte que coûte ses occupants : pneus antidéjantage autoporteurs avec flans renforcés et roue interne en... [Lire la suite]
03 janvier 2019

Chapitre 28 Retour sur le passé

Chapitre 28 Retour sur le passé   Lettre de Henry Bataille à Yvonne Sarcey (1869-1950, fille du critique dramatique et journaliste Francisque Sarcey qui tint une chronique théâtrale dans le journal Le Temps de 1867 à 1899 et amie de Henry Bataille).   Paris, 31 décembre 1890 Ma bonne amie, Chère Yvonne, ô très chère Yvonne, que le temps me parait long depuis notre dernière rencontre ! L’implacable hiver a déjà recouvert de son blanc manteau la rieuse nature que nous parcourûmes le coeur léger à la fin de l’été et je... [Lire la suite]